Agence de Développement Economique et Social +235 22 51 49 79  
Mot du Directeur
Cher(s) partenaire (s) et internautes merci de vous intéresser à notre modeste organisation. ADES est une ONG internationale qui œuvre pour le développement et l’action humanitaire. D’origine tchadienne, elle a été créée en 1993 et reconnue officiellement en 2004 par la Direction des ONGs du Ministère du Plan, de l’Economie et de la Coopération Internationale. Notre organisation est dirigée par un Conseil d’Administration composé de quinze (15) membres qui nomme un Directeur Général chargé de la gestion administrative, financière et de la mise en œuvre de la politique de l’institution. Le Conseil d’administration apporte un appui non négligeable dans la définition des grandes orientations stratégiques. Depuis plusieurs années, ADES entretient un partenariat dynamique avec l’UNHCR le principal partenaire technique et financier. C’est dans ce cadre qu’ au Tchad, nous mettons en œuvre le Projet d’assistance aux réfugiés soudanais en attente de solutions durables, notamment dans les domaines d’accès aux soins de santé primaires et des services sociocommunautaires de base à l’Est du Tchad dans les camps de Ourécassoni (Ennedi-Est), Amnabak, Iridimi, Touloum (Département de Iriba, région de Wadi-Fira), camps de Djabal, Goz-amir, Kerfi et Tissi (Département de Kimiti, Région de SILA), l’Hôpital Régional d’Abéché et les structures sanitaires spécialisés à N’Djaména dans le cadre de référence secondaire et tertiaires des malades refugiés, le projet d’ assistance d’urgence inter-agence en abris et Infrastructures aux retournés tchadiens de la RCA installés sur le site de Danamadja, Kobitoye-Goré, Maigama-Maro dans le cadre des accords qui nous lient avec l’UNHCR. En d’année 2015 nous assurons la construction des Abris et infrastructures dans les camps des réfugiés du Sud du Tchad. En République Démocratique du Congo nous mettons en œuvre en partenariat avec HCR le projet d’assistance en Santé et nutrition, Eau, hygiène et assainissement, Moyens d’existence et mobilisation communautaire des Refugiés Centrafricains dans les camps de Inke, Mole et Boyabo et Bili en Province de l’Equateur et le camp de Ango en Province orientale. La mise en œuvre du projet de rapatriement volontaire des réfugiés angolais vivant à Kinshasa et au Bas-Congo est une expérience fondamentale pour notre structure. Du fait de nos performances démontrées dans la mise en œuvre de nos actions, de notre rigueur dans la gestion administrative et financière, le budget et le paquet d’activité vont croissants et ce, annuellement avec un nombre diversifié de partenaire techniques et financiers. L’intervention à l’international d’ADES vient confirmer sa capacité de gestion et de mise en œuvre des projets. A ce jour, nous comptons plus de 500 agents contractuels nationaux et internationaux, expatriés toute catégorie confondue repartis dans ses programmes au Tchad (Goz-beida, Koukou, Kerfi, Amdjarass, Iriba, N’Djamena, Goré et Maro), en République Démocratique du Congo (Province de l’Equateur et Province Orientale) et dans un tout proche avenir au Cameroun et au Congo Brazzaville. Nous mettons aussi en œuvre avec d’autres partenaires des projets spécifiques ci-après :
  • Le projet d’Appui aux agropasteurs pour l’Amélioration de la Production (PAPAP) dans les sous-préfectures de Mata et Amzoer dans la région de Wadi-fira sur financement de l’Union Européenne
  • Le projet d’Assistance humanitaire aux retournés tchadiens de la Centrafrique sur le site de Zafaye à N’Djamena sur financement du Gouvernement du Tchad.
  • Le projet de Prise en charge des maitres communautaires dans les départements de Mégri et Iriba en partenariat avec APICED (Agence pour la Promotion des Initiatives Communautaires en Education et Développement)
  • Les projets : Revitalisation du système éducatif tchadien par la construction de 29 salles de classes en BATC et Santé communautaire pour la réponse aux urgences de Tissi avec le partenaire UNICEF
  • Le Blanket feeding avec le PAM
  • Le projet d’appui psychosocial aux femmes dans le cadre de partenariat avec UNFPA
  • Le Projet d’Appui en sécurité alimentaire aux producteurs des régions du Wadi-fira Batha et Ouaddai en accord avec le PNSA (Programme National de Sécurité Alimentaire)
Nous apportons des appuis multiformes aux organisations de développement et humanitaire désirant intervenir au Tchad. Nous sommes résolument tournés engagé à donner une place de choix à nos partenaires pour les quels nous consacrons nos énergies et nos expertise. Nous croyons à un monde meilleur pour eux et restons déterminé à les accompagner aussi longtemps que possible.
Merci de votre visite.
Education
La prise en charge des maitres et professeurs de Collèges et lycées, l’appui à la construction des salles de classes en matériaux durables, la mise à disposition des écoles des fournitures scolaires et des matériels didactiques, appui à la création des écoles communautaires, appui à la formation des enseignants et Associations des Parents d’ Elèves etc.
Santé
Soins de santé primaire, screening et réhabilitation nutritionnelle, prévention, orientations, conseils et suivi VIH/SIDA dans les centres de santé et dans les camps, prise en charge des malades réfugiés référés hors des camps, l’appui divers aux centre de santé et hôpitaux publiques et communautaires;
Environnement
Fourniture de l’énergie domestique, production des plants, reboisement des zones dénudées et appui à la vulgarisation des foyers améliorés (Samso, Afrah, Banco etc.), mise en défend des sites, mise à disposition de manière responsable des bois morts aux réfugiés.
WASH (Eau, hygiène et assainissement)
Développement des sources d’eau par la construction et réfection des forages, puits villageois modernes, pastoraux et maraîchers, la construction des latrines familiales, communautaires, les fosses à ordures, les bassins de rétention des eaux usées, la destruction des déchets solides et la lutte contre les vecteurs.
Gouvernance locale
Elaboration des Plans de Développement Locaux Contribution à l’élaboration et à la mise en œuvre des plans de développement locaux et des conventions locales de gestion concertée des ressources
Services communautaires
Lutte contre les SGVB et la promotion de l’approche genre par l’animation des activités dans les centres de femmes, la promotion de droits de l’enfant et de la jeunesse en développant des activités socioéducatives, culturelles et sportives, l’appui aux personnes à besoin spécifiques et nécessiteuses.
Abris et infrastructures sociocommunautaires
Construction des salles de classe dans les écoles, des radiers, réhabilitation de château, de pistes, réfection des ouvrages et infrastructures administratifs, achat des équipements urbains, la construction des abris aux réfugiés vulnérables, des aires d’abattage, des parcs de vaccination du bétail, boucheries, Etablis etc.
Sécurité alimentaire, Moyens d’existence et Mobilisation Communautaire
Appui à l’acquisition des équipements et outils agricoles, Construction des ouvrages maraîchers, la distribution des semences locales et améliorées aux producteurs de la zone d’intervention, la distribution des vivres aux réfugiés dans les camps et renforcement des capacités des producteurs (formation, démonstration, approvisionnement etc.), aménagement des surfaces cultivables, Mise en place et consolidation des groupes communautaires au niveau de chaque camp ; Sensibilisation des communautés à une participation massive, consolidation des comités SGBV, consolidation des comités des affaires sociales, des comités de l’environnement etc.
Réhabilitation
Accompagnement des personnes vulnérables vers une dynamique d’autopromotion socioéconomique et socioculturel dans un environnement sécurisé et préservé
VISION ET OBJECTIFS
Le Tchad comme le reste du monde, aspire à un développement socioéconomique et socioculturel des populations dans un environnement sécurisé et préservé. Dans cette perspective notre raison sociale est de nous associer aux efforts de l’Etat, des populations locales et des Partenaires Techniques et Financiers, pour contribuer à un monde meilleur pour tous. Cette contribution se fait à travers une dynamique de mobilisation et de gestion des ressources pour la solidarité, la paix et le développement. Par cette vision, nous-nous inscrivons dans les politiques nationales et internationales de développement durable. Pour concrétiser cette vision, nous-nous fixons les objectifs suivants :

1. Promouvoir le Développement socioéconomique en encourageant, soutenant et canalisant les initiatives locales ;

2. Participer activement aux efforts de développement national par la promotion de l’éducation, de la santé, agriculture, environnement, élevage, de l’hydraulique villageoise, urbaine et pastorale, du désenclavement des zones reculées;

3. Participer à la création de richesses locales par un soutien aux activités génératrices des revenus ;

4. Faire la promotion de la paix sociale et la solidarité entre populations locales et réfugiés d’une part et entre éleveurs et agriculteurs d'autre part ;

5. Assister les personnes vulnérables(les enfants malnutris les femmes enceintes) victimes de guerres (réfugiés) et calamités naturelles (sécheresse, inondation, etc.)

PRESENTATION

ADES est une ONG internationale qui œuvre pour le développement et l’action humanitaire. D’origine tchadienne, elle a été créée en 1993 et reconnue officiellement en 2004 par la Direction des ONGs du Ministère du Plan, de l’Economie et de la Coopération Internationale. Notre organisation est dirigée par un Conseil d’Administration de quinze (15) membres qui nomme un Directeur Général chargé de la gestion administrative, financière et de la mise en œuvre des politiques de l’institution.

Depuis plusieurs années, ADES entretient un partenariat dynamique avec le HCR. C’est dans ce cadre qu’au Tchad et en République démocratique du Congo, nous mettons en œuvre le Projet d’Assistance aux réfugiés Soudanais, Centrafricains et Burundais en attente de solutions durables, notamment dans les domaines d’accès aux soins de santé primaires et des services sociocommunautaires de base.

Du fait de nos performances démontrées dans la mise en œuvre de nos actions, de notre rigueur dans la gestion administrative et financière, le budget et le paquet d’activité vont croissants et ce, annuellement avec un nombre diversifié de partenaire techniques et financiers. L’intervention à l’international d’ADES vient confirmer notre capacité de gestion et de mise en œuvre des projets. A ce jour, nous compte plus de 500 agents contractuels nationaux et internationaux, expatriés toute catégorie confondue repartis dans nos programmes au Tchad (Goz-beida, Koukou, Kerfi, Amdjarass, Iriba, N’Djamena, Goré et Maro), en République Démocratique du Congo (Province de l’Equateur et Province Orientale) et dans un tout proche avenir au Cameroun et au Congo Brazzaville.

Au niveau national et en dehors des projets de base avec l’UNHCR, nous mettons en œuvre des projets spécifiques ci-après :

  • Le projet d’Appui aux agropasteurs des sous-préfectures de Mata et Amzoer dans la région du Ouaddaï sur financement de l’Union Européenne,
  • Le projet d’Assistance humanitaire aux retournés Tchadiens de la Centrafrique sur le site de Zafaye à N’Djamena sur financement du Gouvernement du Tchad.
  • Le projet de Prise en charge des Maitres communautaires dans les départements de Mégri et Iriba en partenariat avec APICED (Agence pour la Promotion des Initiatives Communautaires en Education et Développement) par un préfinancement sur fonds propres.
  • Les projets : Revitalisation du système éducatif tchadien par la construction de 29 salles de classes en BATC et Santé communautaire pour la réponse aux urgences de Tissi avec le partenaire UNICEF
  • Le Blanket feeding avec le Programme Alimentaire Mondial dans le Sila et le Wadi-fira.
  • Le projet d’appui psychosocial aux femmes dans le cadre de partenariat avec UNFPA dans la sous-préfecture de Tissi
  • Le Projet d’Appui en sécurité alimentaire aux producteurs des régions du Wadi-fira et Batha en accord avec le Programme National de Sécurité Alimentaire.
  • Le Projet à Impact Rapide consistant à mettre en place des ouvrages et infrastructures socioéconomiques de base sur financement du HCR pour la Cohabitation pacifique entre les réfugiés et autochtones.

En matière de partenariat et de Coopération internationale ADES est le Point-focal région Afrique-centrale de la plateforme des ONG nationales africaines partenaires de l’UNHCR ainsi que Membre du HCT-Tchad (Equipe humanitaire-Pays) et partenaire des structures suivantes :

- ICVA (Conseil International des Agences Volontaires),
- URBAN REFUGEES,
- Comité de Coordination des ONGs,
- CILONG (Centre d’Information et de Liaison des ONGs).

Dans le cadre de ces coopérations multilatérales d’ADES, le Tchad a eu le privilège d’accueillir deux rencontres internationales de haut niveau en 2012 et 2014. La première tenue en Octobre 2012 au profit des ONGs nationales Africaines a porté sur la Gestion des finances et des Programmes financés par l’UNHCR. La deuxième est une réunion régionale des ONGs de l’Afrique de l’Ouest et du Centre tenue en Mai 2014 en vue de la préparation du Sommet Humanitaire Mondial prévu pour Juin 2016 à Istanbul en Turquie. La consultation de N’Djamena a permis de jeter les bases de ce Sommet. Nous apportons un appui considérable aux ONGs étrangères pour leur intervention au Tchad.

CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA 2015 AU CAMP DE BILI

Avis De Recrutement Médecin

ACTUALITES

ADES AU CAMEROUN : Fruit d’un Partenariat dynamique avec l’UNHCR.

Suite à notre accréditation accordée par le Gouvernement Camerounais en Juin 2015 et à la signature du Sous-Accord de partenariat avec le HCR nous intervenons désormais au Cameroun.

Dans ce cadre du projet d’assistance aux Personnes déplacées internes dans l’Extrême Nord-Cameroun, nous avions été introduite officiellement le samedi 10 Octobre auprès des autorités de la Préfecture du Logone et Chari par le Haut Commissariat aux réfugiés.

Le Chef de la Sous-Délégation du HCR au Nord-Cameroun FATA KOUROUMA a justifié notre choix pour deux raisons stratégiques. Il s’agit de notre proximité avec la région et notre capacité opérationnelle dans la mise en œuvre des opérations. Il a par ailleurs sollicité des autorités Camerounaises leur appui afin de nous faciliter la mise en œuvre des activités et de nous accompagner dans le suivi et évaluation des actions qui seront portées au profit des bénéficiaires.

L’assistance au profit des Déplacés internes portera essentiellement sur la Distribution des vivres et les Abris et Infrastructures sociocommunautaires.

Le Directeur Général ABDELHAKIM TAHIR a rassuré les autorités Camerounaises que son organisation mènera avec responsabilité cette noble mission dans le seul but de garantir la dignité de ces personnes qui n’ont pas volontairement choisi d’être dans la situation où elles se trouvent.

L’Adjoint au préfet nous considère dore et déjà comme un bras séculier du HCR et promet son appui pour que les opérations se déroulent dans de bonne condition.

A ce jour l’équipe est mise en place et les premières opérations sont enclenchées.

Par : Rhovys Mardochée